Exterieur

Dalle de protection pour piscine hors-sol : est-elle préférable à un lit de sable ?

Par Alain , on 24 décembre 2020 , mis à jour le 14 septembre 2021 - 4 minutes de lecture
dalle de protection pour piscine hors-sol est-il préférable à un lit de sable

La dalle de protection en béton pour la piscine hors-sol permet à cette dernière de rester stable et résistante et évite au sol de subir des détériorations du fait du poids de la piscine. Elle constitue l’une des possibilités de protection du sol aux côtés du lit de sable qui lui, est préférable dans certains cas. Ainsi, si vous souhaitez choisir l’option de la dalle de protection, prenez part à notre article pour en savoir davantage.

Pourquoi opter pour une piscine hors-sol ?

La piscine hors-sol est un excellent moyen de profiter des beaux jours sans trop dépenser. Les modèles les moins chers peuvent être vendus à quelques centaines d’euros seulement et les plus élaborées notamment celles en bois peuvent atteindre 15000 euros. Les piscines gonflables ou autoportantes peuvent facilement être retirées durant la saison hivernale, ce qui vous permettra d’être débarrassé de la corvée de la mise en hivernage. Selon votre budget ainsi que la taille et la configuration de votre jardin, vous avez le choix entre les matériaux suivants pour votre piscine hors sol :

  • Une piscine en bois qui est l’un des matériaux les plus solides et résistants. De plus et comme c’est une matière naturelle, elle s’intègre parfaitement dans un jardin ;
  • Une piscine en acier qui lui est, un matériau très solide et lorsqu’il est galvanisé, il a une résistance accrue à la corrosion. Avec la piscine en bois, c’est le type de piscine le plus coûteux. Il est impératif que l’intérieur soit imperméabilisé à l’aide de liner ;
  • Une piscine gonflable soit l’alternative la moins coûteuse et celle qui prend le moins de temps à être installée. Toutefois, il ne faut pas s’attendre à ce qu’elle tienne très longtemps et vous aurez du mal à trouver une piscine de ce type de grande taille.
  • Une piscine tubulaire qui elle, ressemble plus ou moins à une piscine gonflable mais son armature en acier ou synthétique lui permet d’être plus résistante.

dalle de protection pour piscine hors-sol pourquoi

Quelle protection pour accueillir une piscine hors-sol ?

La piscine hors-sol est particulièrement lourde du fait qu’elle soit remplie d’eau. Un mètre cube d’eau est en effet équivalent à une tonne. Une mauvaise préparation de l’emplacement qui va accueillir la piscine est à la fois préjudiciable au terrain ainsi qu’à la piscine elle-même. Installer une piscine directement sur votre terrain ou sur une pelouse est donc une possibilité à écarter. Pour supporter le poids de la piscine et assurer sa stabilité, vous avez deux grandes options devant vous :

La dalle de protection en béton

Le béton est un matériau très solide qui va assurer la planéité et la stabilité de la piscine hors-sol. Ce matériau a une résistance largement supérieure à celle du sable. C’est le matériau à privilégier si votre modèle de piscine est assez grande, soit une dont le diamètre dépasse 4 mètres. Concrètement, la dalle de protection doit être un peu plus grande que la piscine et il est également conseillé qu’elle soit légèrement pentue afin de permettre à l’eau de bien ruisseler. Son épaisseur est relativement faible puisqu’elle est de l’ordre de 15 cm environ. Il faut là aussi réaliser un décaissement, mettre un peu de gravier au fond de la cavité et réaliser un coffrage avant de couler le béton. Là aussi, la mise en place n’est pas bien compliquée. Mais, contrairement à la pose d’un lit de sable, l’intervention d’un professionnel est plus que souhaitable d’autant que du matériel assez lourd est requis pour gâcher et couler le béton.

dalle de protection pour piscine hors-sol en béton

Un lit de sable

Ce dernier ne doit pas former une couche supplémentaire. Le sable se retrouverait dans ce cas un peu partout et en plus, les chats n’hésiteraient pas à s’en servir comme litière. La mise en place est assez simple et rien n’empêche que vous la réalisiez vous-même. Il suffit de creuser une cavité de mêmes dimensions que le tapis de sol tout en veillant à retirer tous les débris et objets coupants qui pourraient abîmer la piscine. Il est préférable d’opter pour du sable assez gros et d’y ajouter un peu de ciment. L’ajout d’une couche géotextile permet d’accroître la résistance de la couche de sable.

Voir aussi ces articles :

Comment décorer votre extérieur avec des cailloux pour jardin ?

Comment bien aménager un vaste jardin ?

Alain